Tinder vs Bumble : Quelle est la meilleure application pour trouver l’amour?

Oui. Encore une fois. C’est la St-Valentin. C’est la période la plus ennuyante de l’année pour une célibataire comme moi. J’ai décidé de résoudre un des plus grands problèmes et à trouver une réponse à la question ULTIME: Mais qu’est-ce que les gens regardent sur les applications de rencontre?

La [grande] idée
J’ai présenté mon idée à Jean-Philippe Romeo, directeur SEO et UX. Il m’a suggéré d’utiliser le Mediative Lab et de faire quelques tests d’occulométrie. 
Nous, les gens célibataires,  avons besoin de savoir comment les gens du sexe convoité utilisent les apps et ce qu’ils regardent, ou pas. Est-ce qu’ils lisent les profils? Est-ce que c’est uniquement à propos des photos? En tant que marketeur, je veux toujours m’assurer que je donne l’opportunité à ma cible d’avoir de multiples options de conversion. Le dating n’est en rien différent. 
Alors on l’a fait. 
J’avais quelques hypothèses:
  • J’étais convaincue que les hommes regardaient que les photos
  • J’étais convaincue que les hommes regardaient 1-2 photos, maximum.
  • J’étais convaincue qu’il était peu probable que les hommes lisent la description.
  • J’étais convaincue qu’il était plus probable que les femmes regardent l’âge
  • J’étais convaincue que les femmes regardaient toutes les photos
  • J’étais convaincue qu’il était plus probable que les femmes lisent la description
Pour m’assurer que les résultats ne serait pas affectés par le design des applications, j’ai utilisé Bumble et Tinder pour faire mes tests. 
Pour le besoin des tests, nous avons utilisé mon profil et avons créer un faux profil (désolée mesdames) avec le nom de Jean-Philippe.
À propos des applications de rencontre
Téléchargé par plus de 100 milions d’utilisateurs, Tinder est responsable de près de 1,5 milion de rencontres “en personne” chaque semaine, selon ces créateurs.  (sources https://www.buzzfeed.com/alexkantrowitz/cracking-the-tinder-code-love-in-the-age-of-algorithms?utm_term=.rkgDg2RGr#.erdwj15XA)
Tinder emploie des spécialistes de données pour travailler sur leur application et l’améliorer sur une base régulière. Par exemple, les utilisateurs qui ont activé Smart Photos ont 12% plus de matches. (source http://fortune.com/2016/10/13/tinder-smart-photos/)
Tinder a d’ailleurs un Tech blog super intéressant que je vous invite à consulter. 
Méthodologie
Nous avons procédé à des tests très simples. Nous avons demandé à nos sujets d’utiliser Tinder et Bumble pendant 2 minutes, chacun. Ils avaient la permission de faire tout ce qu’ils voulaient si, bien sûr, ils l’avaient fait sur leur propre profil. 
43% de nos participants étaient des hommes et 57% des femmes,  ils étaients tous âgés entre 24 et 35 ans. (Le monde d’agence, quoi!)
Nous avons utilisé pour nos tests un oculomètre mobile de Tobii. Nous avons fait dans le passé certaines recherches intéressantes avec ce modèle, comme “Comment les consommateurs font-ils des recherches sur Google sur un appareil mobile?” publiée au début de 2016. Tobii développe aussi des oculomètres pour PC que nous avons utilisés dans plusieurs recherches dont “Maximiser la visibilité et l’impact des impressions publicitaires – 6 facteurs clé à prendre en considération.” publiée en janvier 2016. Ils ont aussi développé un modèle super cool de lunette d’oculométrie. Vous pouvez voir Chris Pinkerton, notre VP expérience client et recherche  les porter durant DX3 2016 ici
Résultats
De tous les résultats que nous avons recueillis, voici ceux qui me semblent les plus intéressants:
  • 14% des participants utilisent les boutons en plus de balayer l’écran (les pros utilisateurs diront “swipe”).
  • 57% des participants balaient l’écran vers un oui dès le premier profile sur Bumble, mais 0% sur Tinder. 
  • En moyenne, les hommes ont regardé 2,8 photos sur Bumble comparé à 2,7 pour les femmes. 
  • Sur Tinder, c’est une moyenne de 2,5 pour les hommes versus 2,08 pour les femmes. 
Au cours de l’exercise, nous avons atteint un taux de conversion de 18% (dont 100% était non sollicité sur mon profil personel, d’ailleurs). De ce nombre, 16,6% a mené à une conversation. Dans tous les autres cas, les participants ont continué à balayer et à regarder les autres profils (quand probablement l’amour de leur vie était là à attendre pour eux!!)
Les participants masculins ont regardé les descriptions de profil 28% du temps; 44% du temps sur Bumble comparé à 8,7% sur Tinder.  Les femmes étaient un peu plus stables dans leur comportement alors qu’elles ont regardé les descriptions 31% du temps sur les deux applications. Si nous combinons les participants, nous parlons de 68% du temps sur Bumble versus 40% sur Tinder. 
Interprétation des résultats
Selon nos résultats, il n’y a pas de comportements spécifiques que nous pouvons attribuer à un groupe d’âge ou à un sexe en particulier. 
Après avoir demandé aux participants ce qui leur avait plu le plus de l’expérience, ils ont tous mentionné que c’était “plaisant”. Comme si le dating était un jeu. Le côté ludique de balayer les profils rend cette portion de l’expérience plus divertissante que celle de développer des liens et d’avoir des conversations avec des prospects qualifiés. Aucune surprise ici que le retour sur investissement est plus bas que celui désiré dans la plupart des cas. (L’investissement ici étant le temps passé sur les applications de rencontre,  bien sûr.)
Basé sur les résultats obtenus, je voudrais faire quelques suggestions:
Gardez votre profil à 3 photos. C’est tout ce dont vous avez (nous avons) besoin. 
La description n’est pas nécessaire, mais si vous n’êtes pas Brand Pitt ou Angelina Jolie, avoir une description drôle et sympathique pourrait aider. (Vous croyez qu’ils utilisent ces apps?)
Et maintenant, la réponse que tout le monde attend: Bumble ou Tinder? Selon les résultats obtenus, j’aurais tendance à dire que le UX de Bumble encourage davantage l’engagement avec le contenu que sur Tinder. Est-ce que cela vous permettra de trouver l’amour plus rapidement que sur Tinder? Ça, je ne saurais dire.
N’hésitez surtout pas à me contacter si vous avez des questions ou si vous voulez partager un café (une fille s’essaye).
Andreanne St-Pierre on twitterAndreanne St-Pierre on linkedin
Andreanne St-Pierre
Andreanne is the Brand Director at Mediative.

Andreanne est directrice générale de la marque chez mediative