15 prédictions concernant le marketing numérique et le référencement naturel pour 2015

En règle générale, je n’aime pas vraiment faire des prédictions sur les tendances de recherche en raison de l’ampleur des changements qui marquent le monde de la recherche Web. Ce que Google fait aujourd’hui n’est pas nécessairement ce que Google fera demain. J’ai donc cru qu’il serait intéressant de demander aux spécialistes en référencement naturel de Mediative de nous faire part de leurs prédictions pour 2015. Gardez à l’esprit que ces prédictions sont émises en fonction de ce que nous avons observé cette année et de la direction que nous croyons que Google et la recherche Web en général vont prendre dans le futur. Les changements technologiques, l’évolution des habitudes de recherche des consommateurs et les modifications de l’approche des entreprises envers leurs stratégies numériques sont, tous des éléments qui vont influencer la manière dont les responsables de marketing numérique établiront leur stratégie dans le but de rejoindre leur auditoire cible, promouvoir leur marque et générer plus de contacts et de ventes.

Si vous voulez réussir dans l’espace numérique en 2015, voici quelques éléments que vous devriez prendre en considération :

L’apprentissage automatique commence à influencer encore plus les résultats de recherche

Même si nous savons que Google possède des séries d’algorithmes qui déterminent pourquoi le  site «A» apparaît avant le site «B» dans les résultats d’une recherche, nous croyons que Google deviendra un moteur de recherche plus intelligent en 2015. Attendez-vous à une autre mise à jour d’un algorithme semblable à Hummingbird de Google qui mettra l’accent sur le retour des résultats de recherches pertinents en fonction des données que Google a acquises et qui sont basées sur les prédictions des réponses trouvées pour la recherche en question.  Wikipedia définit l’«apprentissage automatique» comme étant «une discipline scientifique dont l’objet d’étude est la construction et l’étude d’algorithmes ayant la capacité d’apprendre à partir de données. De tels algorithmes fonctionnent en élaborant un modèle en fonction des entrées de données qu’ils utilisent pour faire des prédictions ou prendre des décisions, plutôt que seulement suivre des instructions spécifiquement programmées». Nous continuerons d’assister à des fluctuations des résultats et vous aurez plus de difficulté à «contrôler» la visibilité de votre site Web sur les pages de résultats de recherche. Du point de vue du référencement naturel, nous sommes à la merci des algorithmes.

Le contenu n’atteindra pas les sommets attendus… du moins pas encore

Plusieurs pourraient affirmer que le contenu est en voie de devenir omniprésent, mais il persiste encore beaucoup d’interférence ou de résultats «indésirables» sur le Web. Votre stratégie de contenu doit prendre de l’expansion. Le seul fait d’avoir un blogue ne signifie pas que vous obtiendrez du succès en ligne. Et ce n’est pas parce que vous mettez quelques vidéo en ligne que votre contenu vidéo deviendra viral. Les responsables de marketing numérique sont devenus des éditeurs en puissance et tous et chacun mettent l’accent sur le contenu. Dans les faits par contre, plusieurs responsables produisent des contenus faibles en substance. Le défi est de développer la capacité de produire rapidement des contenus originaux que les utilisateurs doivent consulter rapidement. Tout est question de produire des contenus pratiques et d’être au bon endroit au bon moment. La manière dont votre contenu pourra susciter l’intérêt de votre auditoire aux différentes étapes du processus d’achat n’a jamais été aussi importante. Et puisque nous parlons de contenu…

L’optimisation de contenus riches du point de vue sémantique, et non pas de recherches par simples mots-clés, est devenu la norme

Jody NimetzCela fait des années que je fais cette suggestion. Vous devez créer des contenus qui ont rapport aux sujets de recherche plutôt que d’optimiser seulement pour des mots-clés spécifiques. L’optimisation traditionnelle par mots-clés est loin d’être aussi efficace qu’elle ne l’était. Et dans certains cas elle est totalement dépassée. Vous devez maintenant penser en termes de sémantique et de sujets. Voici un exemple assez simple. Vous pouvez avoir un site Web qui met l’accent sur les termes «assurance médicale» et qui n’a aucun lien avec l’expression «assurance santé» mais qui apparaîtra dans les pages de résultats de recherche dans les deux cas. Hicham Damahi, spécialiste de longue date en référencement naturel chez Mediative, affirme de nos bureaux de Montréal que «les mots-clés similaires et différents de l’ère post Hummingbird produisent maintenant des résultats de recherches très semblables (abandon de la diversité des domaines), parce que les domaines dominants possédant de bons contenus s’imposent face aux sites plus modestes (les pages qui sont construites autour d’un seul mot-clé sur les sites plus petits sont abandonnées)». Cliquez ici pour en savoir plus sur l’impact d’Hummingbird. L’exemple de cette page qui obtient le premier résultat de recherche pour une tonne de mots-clés différents est impressionnante :  http://beauty.about.com/od/hairbasics/a/flattering.htm.  Dans la même foulée, Hicham ajoute que : «Le mouvement des demandes vers les sujets sera réalisé; la vieille stratégie où les pages étaient construites en fonction d’un mot-clé fera place à un mode de construction ou les pages sont bâties autour d’un sujet, et à l’avenir les pages seront classées selon un type de demande plus large (en fonction d’un sujet), même si les balises de titre ne sont pas optimisées» – Marcus Tober de Search Metrics possède certaines données pour appuyer cette théorie :

Word count 2014 vs 2013

Le succès d’un site dépend maintenant essentiellement de sa fonctionnalité technique

Niall FlynnNiall Flynn, spécialiste en référencement naturel et l’un des leaders de notre équipe technique prédit que les éléments clés techniques vont devenir encore plus important en 2015. Par exemple, Niall poursuit en affirmant que :

  • Les sites qui ne seront pas réactifs seront exclus des recherches mobiles et seront déclassés
  • L’usage de Schema va continuer à croître et les nouvelles versions deviendront plus pertinentes
  • Le codage Web évolue vers une approche favorisant des scripts épurés alors que Google commence à créer un internet davantage orienté vers les applis
  • La vitesse des sites restera un facteur de classement et deviendra encore plus importante dans le secteur mobile
  • Les pages de résultats de recherche vont être moins influencées par les bannières étant donné que Google répétera de plus en plus de signaux de qualité

La notoriété deviendra plus importante

Zak RamdaniZak Ramdani, spécialiste principal en référencement naturel chez Mediative à Vancouver, croît que «Google sera plus efficace pour qualifier et évaluer la réputation en ligne d’une entreprise.» L’établissement d’une relation de confiance avec votre consommateur est un besoin incessant. L’internet est un espace très vaste et sans pitié où quelques évaluations ou résultats de recherche négatifs seulement peuvent affecter lourdement la réputation de votre marque et de votre entreprise. Jetez un coup d’œil sur Google pour voir les sites Web et les marques qui non seulement possèdent une forte réputation en ligne, mais aussi une excellente notoriété hors ligne.

Google Pigeon sera déployé au Canada

Hicham DamahiHicham prédit que Pigeon sera déployé sans restriction au Canada et note que :

  • Comme nous l’avons vu lors du lancement original de Pigeon, il y aura une diminution dans les 7 «packs» et les 3 «packs», ce qui veut dire que seuls les sites les plus dominants continueront à apparaître sur les listes de résultats de recherche.
  • Alors que certaines industries perdront leurs »packs» locaux sur les listes de recherche, d’autres vont y accéder, voyez  à ce sujet l’étude BrightEdge study pour plus de détails. (les secteurs immobiliers et des assurances doivent s’attendre à perdre une partie de leur visibilité.)
  • La mise à jour du rayon de recherche aura aussi un impact sur la visibilité des certaines entreprises. Par exemple, une entreprise située en banlieue de Montréal pourrait cesser de profiter d’une visibilité locale lors d’une demande de recherche comme Widget+Montreal

Le déploiement de Pigeon au Canada aura vraisemblablement lieu lorsque toutes les listes d’emplacement Google auront été mises à niveau vers les listes d’emplacements locaux de Google+  (les nouvelles listes G+ ont une longueur d’avance sur les anciennes listes dans les pages de résultats de recherche – et les marques majeures ont été pénalisées par l’arrivée de Pigeon aux États-Unis parce que la plupart d’entre elles sont toujours sur Google Places comme le rapporte cet article.

Optimisez pour le secteur mobile – En 2015, l’optimisation pour le secteur mobile est un incontournable

Isabelle HulshofOui, nous en parlons depuis quelques années déjà, mais vous pouvez maintenant affirmer sans vous tromper que l’optimisation pour le secteur mobile est une obligation en 2015. Pour vous convaincre, vous n’avez qu’à voir tout l’intérêt que Google lui accorde. En fait, comme le dit si bien Isabelle Hulshof, spécialiste en référencement naturel chez Mediative, «l’optimisation pour le secteur mobile et l’expérience utilisateur seront des éléments clés de 2015. Avec Google qui ajoute plus de convivialité aux outils GWT pour le secteur mobile et le déploiement global de ses étiquettes dans les prochaines semaines, il est maintenant évident que Google va mettre l’accent sur le secteur mobile en 2015. Les entreprises devraient s’assurer que leur site Web mobile est bien optimisé et convivial (contenus adaptés, grandeur d’écran, liens et accessibilité aux éléments tactiles, etc.) étant donné que ceux-ci pourraient devenir de tout nouveau facteurs de classement d’un nouvel algorithme Google 2015.»

Les mentions relatives aux marques vont commencer à prendre leur place dans les signaux de classement et à s’imposer éventuellement comme signal dominant

Zak Ramdani de Mediative prédit que Google va amplifier son interprétation des marques pour mettre plus de dominance sur celles qui présentent une plus grande fréquence de mentions positives. La dimension sociale devient importante dans ce cas étant donné que les moteurs tels que Google et Bing accordent encore plus d’importance aux signaux de dominance tels que les partages sociaux et les mentions dans leurs algorithmes de classement. C’est déjà le cas jusqu’à un certain point, mais surveillez bien les moteurs de recherche qui pourraient miser encore plus sur ces éléments en 2015.

La renaissance de la paternité d’auteur

Tout comme le soutien aux plans de sites XML et à Schema, nous croyons que les moteurs de recherche vont collaborer de la même manière dans une sorte de renaissance de la paternité d’auteur. Plus tôt cette année, Google avait laissé tomber sa paternité comme je l’avais mentionné dans ce billet du mois d’août.  Cependant, plusieurs croient qu’il sera de retour sous une certaine forme en 2015. Nous croyons que la paternité deviendra de nouveau un facteur de classement pour Google alors qu’ils vont tenter de mettre en valeur la dominance et dévaluer les pollueurs de recherche ou les émetteurs de contenus dupliqués.

La popularité des liens reste importante, mais tout est une question de dominance

Semblable aux éléments précédents concernant les citations de marques, les liens de retour vers votre site restent importants. Par contre, le fait de les acquérir d’une manière naturelle l’est encore plus. L’algorithme Penguin de Google va continuer à dévaluer les sites qui gonflent artificiellement leurs inventaires de liens. Comme le dit Isabelle, «alors que les liens restent une variable de classement importante, la «dominance» des liens créés a récemment été affectée en raison des modifications de l’algorithme de Google. Néanmoins, la dominance reste encore ce que Google recherche et les entreprises devraient par conséquent mettre l’accent sur le développement de «mentions de marques» (liens implicites) avec des «liens de retour classiques» pour renforcer la dominance de leur marque étant donné qu’il s’agit d’un facteur qui est pris en considération par Google pour mesurer la dominance du site d’une entreprise sur le Web et dans les résultats de recherche.»

Schema et un langage de balisage riche – La NOUVELLE Méta balise

Bien que ce ne soit pas quelque chose de nouveau, Schema et un riche langage de balisage devraient faire partie de vos efforts périodiques d’optimisation en 2015. Le balisage sémantique sur Schema est idéal pour communiquer des informations concernant votre page et sur l’actualité thématique aux moteurs de recherche (voir la section 3 précédente). D’une certaine façon, le langage de balisage sur Schema est un peu comme une méta donnée qui prendrait des stéroïdes. Les méta données ne sont en fait que des données sur les données. Schema représente aussi des données sur des données et il aide les moteurs de recherche à comprendre l’essence même de vos pages et de votre site Web. Le balisage sémantique sur Schema pourrait ultimement être un élément clé de l’algorithme de classement, ou à tout le moins il pourrait jouer un rôle essentiel dans les classements produits par Google et les autres moteurs de recherche.

Les reponsables en marketing numérique vont revenir aux principes de base

On ne devrait jamais oublier nos notions de Marketing 101. Je crois que nous allons voir les responsables de marketing numérique faire un retour aux principes de base et mettre vraiment l’accent sur des éléments tels que le développement de l’image et la réévaluation de l’auditoire cible. La révision des quatre (ou cinq) «P» du marketing sera très utile aux responsables du marketing numérique au moment d’établir leurs stratégies. Les responsables du marketing vont simplifier le processus et mettre plutôt l’accent sur le parcours que sur la finalité à court terme. Évaluez cet article très intéressant publié dans le magazine Forbes par Jack Trout que j’ai lu : «Pour compléter le processus, vous devez transformer l’idée en stratégie» (si l’idée est un clou, alors la stratégie sera un marteau)». Le fait de prendre du recul et d’établir clairement une stratégie numérique implique d’évaluer ce qui a fonctionné et ce qui n’a pas fonctionné afin d’élaborer le plan du processus pour l’entièreté du parcours. Est-ce qu’en 2015 vous allez utiliser la manière traditionnelle avec la construction de liens et la recherche par mot-clé ? Probablement pas, mais vous allez tenter de constuire des thèmes de contenus et soutenir ceux-ci avec une terminologie qui sera pertinente d’un point de vue sémantique et vous resterez à l’affût de moyens pour faire en sorte que votre auditoire reçoive un service de qualité et une expérience mobile satisfaisante. La communication et la compréhension des besoins de votre auditoire seront encore des éléments importants à considérer.

Google va continuer à apporter des changements

Google a déclaré faire des centaines de mises à jour de ses algorithmes à chaque année. Niall Flynn a un certain nombre d’idées sur les changements auxquels nous devrions nous attendre de la part de Google en 2015 (comme des modifications aux algorithmes et autres types de changements) :

  • Google adopte une nouvelle position au sujet du PR
  • Les modifications d’algorithmes vont devenir encore moins définies
  • Les modifications d’algorithmes ne sont pas annoncées de la même façon étant donné que Google devient moins transparent au sujet des mises à jour et des actualisations
  • Les pays d’Europe vont continuer à combattre le monopole de Google et le style des pages de résultats de recherche en Europe et aux États-Unis seront différents
  • Google va déployer plus de modifications de ses algorithmes de lutte au courrier indésirable; cela restera un lutte de tous les instants pour eux.

Street View sera remodelé et déployé de nouveau.

Yahoo émergera de nouveau en tant qu’alternative de choix à Google

Yahoo est resté bien tranquille depuis un certain temps et malgré son entente de recherche avec Microsoft (Bing),  Yahoo commence à bouger afin d’émerger de nouveau en tant que moteur de recherche à part entière. Ils ont profité d’une belle relance grâce à leur partenariat récent avec FireFox, étant devenu leur moteur de recherche par défaut. De plus, Marissa Mayer poursuit son projet de sortir Yahoo de son partenariat avec Bing. Cette année nous pourrions voir Yahoo s’affirmer et retrouver sa notoriété d’antan.  Il ne menacera pas Google d’aucune façon mais il deviendra une alternative intéressante pour ceux qui ne sont pas satisfaits de Google et de ses innombrables mises à jour d’algorithmes. ComScore a déclaré que le marché actuel de la recherche en ligne aux États-Unis se présente de la façon suivante : Google (67 %), Bing (19,5 %) et Yahoo (10,3 %). Même si nous ne prévoyons pas de changement dans la distribution des parts de marché, Yahoo pourrait reprendre sa place de # 2 en Amérique du nord.

Matt Cutts quittera officiellement Google

Ouais, vous avez bien lu, nous pensons que Matt Cutts a pris suffisamment de temps pour réfléchir à son implication en tant qu’évangéliste de Google et qu’il quittera ses fonctions pour de bon. Son successeur, dont la description de tâche pourrait être quelque peu différente, pourrait être quelqu’un comme Pierre Far qui a représenté Google dans différents congrès et qui fait de plus en plus sentir sa présence pour aider les administrateurs dans leurs efforts de développement en ligne. Le titre officiel de Pierre chez Google est Analyste d’outils d’administration Web mais cela pourrait changer en 2015.

Voilà donc quelques prédictions de notre équipe de référencement naturel.  Quelles sont vos prédictions ? Nous vous invitons à les partager dans la section «commentaires» de ce billet et nous pourrons peut-être les inclure dans une prochaine publication.