Où les chercheurs regardent et cliquent-ils sur Google? – Ordinateur contre Mobile

En 2014, nous avons publié une étude d’oculométrie étudiant où les chercheurs regardent et cliquent sur les pages de résultats de recherche de Google (SERP) sur ordinateur, et comment les différents éléments d’une SERP affectent la propension d’un listing à être vu et obtenir des clics.

Nous avons récemment conduit la même recherche sur mobile, qui va être disponible très bientôt. Soyez prêts!

La façon dont les gens regardent et cliquent sur les résultats de Google est-elle différente sur ordinateur et sur mobile?

Dans cet article, nous allons faire un retour sur notre étude précédente, et vous donner un avant-goût de la nouvelle recherche.

L’évolution des pages de résultats de Google sur ordinateur et les effets sur le comportement des utilisateurs – Ce que nous avons appris et ce que ça signifie pour vous

Google’s Algorithm and Search Results Page Eye Tracking

Résultats principaux

  • Le but n’est pas de toujours se retrouver en première position des résultats sur Google. Le fait que votre listing va recevoir des clics ou non dépend de l’intention du chercheur et des éléments présents sur la page.
  • Les entreprises situées plus bas dans les résultats de recherche vont recevoir plus de clics qu’auparavant. Comprendre l’intention du chercheur va vous aider à déterminer combien vous devriez investir à essayer d’apparaitre plus haut sur la page.
  • La stratégie de référencement naturel ne doit plus être conditionnée par une approche universelle. Don’t try to chase the algorithm. Instead, have a solid content strategy focused on users.
  • Les gens s’attardent sur plus de résultats durant une session de recherche et passent moins de temps sur chaque listing. Il est alors important de mettre de l’avant du contenu pertinent sur vos listings, tant naturels que vos annonces payantes, ainsi que de tirer avantage des méta données et des balises schema.
  • La manière dont les gens regardent, et cliquent sur les résultats de recherche de Google a changé de manière significative dans la dernière décennie. Les gens regardent les résultats de manière plus verticale qu’horizontale, conditionnés par l’utilisation croissante des appareils mobiles.

Quelques stats:

  • 84% des clics sont sur des listings situés au-dessus du 4e listing naturel.
  • 14.55% des clics sont sur les annonces payantes de haut de page.
  • 32.8% des clics sont sur le premier résultat naturel.
  • 83% des gens regardent le premier listing naturel.
  • Les résultats locaux obtiennent 50% des clics.
  • Seulement 1% des clics vont vers la “page suivante”.
  • Les sites de revues et commentaires populaires peuvent obtenir jusqu’à 90% des clics.
  • Les annonces situées dans la colonne de droite reçoivent seulement 0.7% des clics.
  • Les annonces payantes qui coincident exactement avec l’intention du chercheur ont 2x plus de chances d’être vues et 8x plus de chances de recevoir des clics comparé aux autres annonces sur la même page.

Qu’en est-il sur mobile?

Alors que Google a modifié la présentation de ses résultats sur ses pages ces dernières années, les appareils sur lesquels les chercheurs accèdent au moteur de recherche ont également changé. Cette année Google a rapporté que les recherches sur mobile ont dépassé celles sur ordinateur. Ils ont également rapporté que 77% des recherches sur mobile se concrétisent par une action, et que 75% des conversions sur mobile au Canada arrivent durant l’heure suivant la recherche. Il est alors important pour les entreprises d’être visibles sur le moteur de recherche sur mobile.

Mediative a alors conduit une étude d’oculométrie sur mobile, afin de fournir aux entreprises plus d’information sur la manière dont les gens conduisent des recherches sur Google sur un téléphone cellulaire, et comment les tactiques pour être vu et générer des clics sont différentes de celles utilisées sur ordinateur.

L’étude complète sera publiée bientôt. Soyez prêts! Et pendant que vous attendez impatiemment qu’elle soit disponible, voici un aperçu de ce que nous avons découvert:

  • Lorsqu’un knowledge graph est présent sur la page, il reçoit 11% plus de clics sur mobile que sur ordinateur, et le premier listing naturel reçoit 22% moins de clics sur mobile.
  • Le premier listing naturel capture toujours le plus de clics mais les chercheurs prennent plus de temps avant de le voir sur mobile comparé à l’ordinateur. T
  • Être situé au-dessus du 4e résultat naturel est primordial sur mobile.
  • La pertinence vis-à-vis de l’intention du chercheur est tout aussi importante sur mobile que sur ordinateur.
  • Les annonces payantes sont vues plus souvent et reçoivent plus de clics sur mobile que sur ordinateur.

Une grande partie des résultats de l’étude est une conséquence directe de la grandeur de l’écran sur mobile.  L’écran où sont listés les résultats de recherche est beaucoup plus petit.  Il n’y a aucun impact sur la vision périphérique, où l’ œil pourrait être attiré par d’autres annonces sur la page, et seulement 3-4 annonces sont visibles à tout moment, ( et, dans certains cas, une seule). Qu’est-ce que cela signifie pour les annonceurs? Cela signifie que la concurrence est féroce, et que la capture de clics sur un mobile sera plus difficile – mais pas impossible.

Inscrivez-vous pour recevoir notre bulletin électronique mensuel et vous serez l’un des premiers à recevoir notre recherche dès qu’elle sera disponible.

Adriano De Luca on linkedin
Adriano De Luca
Adriano is an integral part of Mediative’s Marketing team, focused on generating demand and engagement from new and existing leads through the marketing funnel. Passionate about everything marketing related, Adriano developed a wide array of expertise with Mediative, from compiling eBooks, to managing Mediative’s social media and website, and nurturing leads via email communications.