Mediative dévoile des constatations et conclusions clés afin d’aider les annonceurs à s’adapter à la réalité de la recherche mobile

Montréal (Québec), le 22 mars 2016 – Mediative, l’une des principales entreprises intégrées de publicité et de marketing numérique au Canada, a publié une étude unique qui analyse en profondeur les comportements de recherche des consommateurs sur les appareils mobiles. Intitulée Comment les consommateurs font-ils des recherches sur Google sur un appareil mobile?, l’étude a eu recours à la technologie de l’oculométrie pour mesurer le taux de clics et le comportement visuel sur les pages de résultats des moteurs de recherche (l’acronyme « SERP » est utilisé tout au long de cette étude, et réfère à « Search Engine Results Page »), dans l’optique de fournir aux entreprises et aux marques des informations détaillées pour obtenir des vues et des clics par le biais de l’optimisation pour les appareils mobiles.

Comme l’indique le rapport, Google a déclaré en 2015 que plus de la moitié de ses 100 milliards de recherches se produisaient sur des appareils mobiles. Qui plus est, selon comScore, près de 80 % des recherches de proximité sur appareil mobile ont donné lieu à des achats et que près de 90 % de ces achats ont eu lieu dans un magasin physique. Au Canada, 75 % des conversions sur mobile ont lieu dans l’heure suivant la recherche. Ainsi, l’optimisation pour les appareils mobiles est un incontournable pour les entreprises de toutes tailles qui veulent être vues et trouvées rapidement par le consommateur mobile.

Avec la technologie d’oculométrie du laboratoire de recherche de Mediative, les experts de Mediative ont identifié les mouvements oculaires des consommateurs pour plus de 40 tâches de recherche effectuées sur des appareils mobiles. Divers éléments d’une SERP mobile ont été analysés, notamment la place occupée sur un écran mobile, le rang des résultats naturels et de référencement payant, le positionnement des cartes et des résultats locaux, et l’impact des bases de connaissance Knowledge graph. Les résultats obtenus ont été comparés aux comportements de recherche sur un ordinateur de bureau. Les experts ont ainsi pu tracer des lignes directrices de base d’optimisation pour les appareils mobiles pour les annonceurs afin de leur assurer une meilleure visibilité et de meilleurs résultats auprès des consommateurs.

Principales conclusions de l’étude :

  • Les marques doivent traiter les recherches sur appareils mobiles et sur ordinateurs de bureau différemment.
    Comme les publicités payées sur mobile sont devenues plus fréquentes, les marques doivent s’attendre à connaître une baisse d’achalandage découlant des résultats naturels.
  • À l’instar des résultats sur ordinateurs de bureau, le premier résultat naturel enregistre le plus grand nombre de clics, et de moins en moins de clics vont aux résultats situés en dessous des quatre premiers.
    92,6 % des clics ont eu lieu au-dessus du 4e résultat naturel, ce qui diminue les chances des éditeurs d’attirer les internautes sur leurs sites. Les éditeurs doivent ainsi prendre le SEO mobile très au sérieux.
  • Le positionnement des cartes et résultats locaux a un impact considérable sur les vues et clics.
    50% plus de clics vont aux cartes et résultats locaux lorsqu’ils se trouvent au-dessus des résultats naturels. Sur un appareil mobile, l’attention des internautes est plus que jamais détournée des résultats naturels de telle sorte que ceux-là consultent et cliquent sur les résultats apparaissant avant les résultats naturels.
  • Les annonces payantes se trouvant en tête de liste sont vues par la plupart des internautes.
    91 % des participants ont vu l’annonce, après seulement 0,36 seconde en moyenne. Les annonces payantes positionnées en tête occupent la majeure partie de l’écran des appareils mobiles. Les annonces payantes représentent donc une meilleure opportunité d’attirer le trafic vers votre site sur appareil mobile que sur ordinateur de bureau.

« Cette recherche est capitale pour aider les annonceurs à mieux comprendre le comportement des utilisateurs d’appareils mobiles », a déclaré Darby Sieben, président de Mediative. « L’optimisation des sites Web pour les appareils mobiles est essentielle pour toutes entreprises. La bonne compréhension des différences qui existent entre les comportements des utilisateurs sur un ordinateur de bureau et un appareil mobile est plus que nécessaire; c’est un concept crucial dans le processus d’achat. Cette recherche est la preuve tangible que les stratégies de marketing en ligne sur mobile et ordinateur de bureau ne sont pas inconciliables, et que des ressources doivent être consacrées pour assurer l’optimisation pour ces deux plateformes. »

Pour de plus amples renseignements, vous pouvez télécharger votre exemplaire gratuit de l’étude complète ou de ce document infographique pour une représentation visuelle des principales conclusions de l’étude.

Cette recherche fait suite à une étude réalisée en 2014 par Mediative qui portait sur la façon dont les utilisateurs de moteurs de recherche interagissent avec les diverses pages de résultats de Google sur leur ordinateur de bureau. Téléchargez votre copie ici.

Le réseau publicitaire de Mediative rejoint plus de 16 millions de consommateurs par mois. L’entreprise représente 18 éditeurs qui font la promotion de plus de 40 sites Web et travaille de concert avec des partenaires en quête de stratégies novatrices ciblées visant à atteindre leur public directement. En combinant données intelligentes et marketing numérique avisé, MEDIATIVE aide les entreprises à déterminer comment répartir au mieux les ressources et rejoindre leur public cible le plus efficacement.

Pour plus d’information:

Alexandre Boyer, 514 934 2454, alex.boyer@yp.ca