L’algorithme et les pages de résultats de recherche de Google ont changé significativement depuis 2005

L’impact du «triangle d’or» de Google a été l’objet de discussions partout dans le monde. Mediative (auparavant Enquiro), a révélé pour la première fois en 2005 l’existence du «triangle d’or» de Google, dans une étude novatrice qui démontrait l’existence d’une zone de balayage visuel intense dans le coin supérieur gauche des pages de résultats de recheche, tel qu’illustré dans l’image ci-dessous.

The red areas are those where participants spent the most amount of time looking as a percentage of the entire page, followed by yellow, then green.

Googles Algorithm and Search Results Page Golden Triangle

L’étude de 2005 a révélé que, de manière générale, si vos résultats ne font pas partie du Triangle d’or, vos chances d’être vu par un internaute sont considérablement réduites.

La page de résultats a été significativement modifiée depuis – elle n’est plus seulement une simple liste de liens. Aujourd’hui, un utilisateur obtiendra des résultats différents à chaque fois, ou presque, où il effectuera une recherche. Le but de cette recherche était d’étudier les éléments suivants :

  • Quels endroits d’une SERP attire le plus l’attention des internautes et lesquels génèrent le plus de clics ?
  • Quelle est l’importance de l’emplacement des résultats d’une recherche pour susciter le plus de visibilité et de clics de la part des internautes ?
  • Comment les SERP complexes affectent-elles le choix de la stratégie que vous mettez en place pour permettre à vos clients potentiels de mieux vous trouver et consulter votre site ?
  • Comment les clics selon la position des résultats de recherche ont-t-ils changé avec l’arrivée de nouveaux éléments SERP de Google ?

En utilisant un dispositif de détection des mouvements de l’œil pour ordinateur de bureau, 53 participants de tout âge on reçu une série de tâches (43 au total) qu’ils devaient effectuer à partir du laboratoire de recherche de Mediative à Toronto. Pour chacune des tâches, la SERP présentée était la même pour chaque participant, même si chacun d’eux avait accès à une boîte de recherche où il pouvaient saisir ce qu’il voulait. La tâche était considérée comme complète au moment où le participant cliquait sur un des résultats de la recherche.

Ce que nous avons appris et ce que cela signifie pour vous

Ce que nous avons appris : Les comportements habituels des internautes ont été modifiés en raison du fait que les réréfencements naturels les plus importants n’apparaissaient plus nécessairement à l’emplacement attendu. Les internautes ne regardent plus seulement dans le coins supérieur gauche des listes de résultats.

Qu’est-ce que cela signifie pour vous ?         

  • La stratégie de référencement naturel ne doit plus être conditionnée par une approche universelle.
  • Le résultat de votre entreprise sur la page de recherche doit être vu comme une opportunité de valorisation de la marque – même s’il ne génère pas de clic.
  • Sachez comment devenir visible aux endroits ou les impacts sur la valorisation de la marque et le trafic seront les plus importants.

Ce que nous avons appris : Les internautes voient plus de résultats de recherche lors d’une session de navigation et consacrent moins de temps à regarder chaque résultat – soit à peine 1,17 secondes par résultat. En 2005, le temps consacré à regarder chaque résultat était tout juste inférieur à 2 secondes.

Qu’est-ce que cela signifie pour vous ?         

  • La clé de l’efficacité pour les référencements naturels comme pour les résultats de recherche payants réside dans les mots-clés placés en début de texte.
  • Les mots-clés, les méta descriptions, le contenu, les cotes et les commentaires sont des tactiques nécessaires qu’il faut utiliser et adapter au comportement visuel des internautes.
  • Utiliser le plus possible de bonnes balises de code (par ex Schéma) – ce sont des outils de référencement très efficaces et sous-utilisés, qui permettent aux moteurs de recherche de parcourir, d’indexer et de classer le contenu d’un site.

Mobile scanning behaviour has conditioned searchers to scan vertically more than horizontally

Google’s Algorithm and Search Results Page Eye Tracking

Ce que nous avons appris : Les entreprises qui sont classées plus bas sur les SERP (particulièrement aux positions 2 à 4), vont obtenir plus de clics qu’il y a plusieurs années. Le référencement naturel #1 s’accapare encore le plus haut niveau de clics (32,8 %), peu importe les éléments nouveaux qui sont présentés. Par contre, les principaux résultats naturels sont repoussés plus pas sur la page, et leur valeur est beaucoup plus élevée.

Qu’est-ce que cela signifie pour vous ?         

  • L’importance pour votre entreprise de détenir le premier rang d’une recherche ou d’apparaître sur la première page dépend vraiment des intentions de recheche de l’internaute, plutôt que de la force de votre marque.
  • Le premier rand d’un référencement naturel peut être difficile à obtenir, particulièrement pour les entreprises qui sont en concurrence avec les marques majeures, car bien qu’elles obtiennent des classements avantageux, la capture du trafic issue du public cible représente une tâche difficile à accomplir. Assurez-vous que le marketing adapté aux moteurs de recherche est intégré à votre stratégie.
  • Comprendre l’intention de l’internaute peut vous aider à déterminer la valeur de linvestissement nécessaire pour tenter d’obtenir un meilleur classement sur les SERP.

The #1 organic listing is shifting further down the page, opening up the top of the page with more potential areas for businesses to achieve visibility

Google’s Algorithm and Search Results Page Organic listing

Résumé

  • Le but n’est pas de toujours se retrouver en première position des résultats sur Google. Il n’est pas étonnant de voir que c’est le résultat qui génère le plus grand nombre de clics, par contre, d’autres zones du SERP peuvent générer presqu’autant d’activités, comme c’est le cas pour la section située devant les 4 premiers résultats naturels. Dans votre stratégie, assurez-vous de mettre l’accent simultanément sur le trafic et le classement, en apapraissant dans différentes zones de la SERP, afin d’être sélectionné et aussi faire en sorte d’être vu par le bon auditoire.
  • Il est de plus en plus difficile de prédire quels éléments seront affichés sur une SERP en raison du fait que l’algorithme de Google et la façon dont les résultats sont présentés sont de plus en plus dynamiques et complexes. Il ne faut pas mettre l’accent uniquement sur l’optimisation en fonction de Google. Bien sûr il est important de prendre en considération les nouveaux éléments des pages et la manière dont vous voulez y apparaître. Par contre, une stratégie de contenu solide qui met l’accent sur la création de contenu dans le but de répondre aux besoins variés de l’utilisateur final et l’optimisation de ce contenu pour Google, constituent une stratégie beaucoup plus robuste que simplement partir à la chasse aux algorithmes.

Obtenez l’étude complète afin d’en savoir plus au sujet des effets des éléments spécifiques des SERP de Google, incluant le Knowledge Graph, Carousel et les  résultats locaux : «L’évolution des pages de résultats de recherche Google et de leurs effets sur le comportement des internautes