5 études par eye-tracking sur les sites des partis politiques se présentant aux élections fédérales

En 2015, il est reconnu à travers le monde qu’internet aide grandement à gagner des élections.

La vie politique a connu un grand changement en 2008, quand internet a joué un rôle majeur dans la campagne de Barack Obama au cours des élections présidentielles.

“Were it not for the Internet, Barack Obama would not be president. Were it not for the Internet, Barack Obama would not have been the nominee,” said Arianna Huffington, editor in chief of The Huffington Post.

Alors que la campagne électorale fédérale touche à sa fin, les derniers sondages placent les Libéraux en tête, suivis de près par les Conservateurs, alors que le NPD continue de chuter.

Si on se penche sur les recherches Google effectuées sur les 3 principaux dirigeants des partis, Justin Trudeau se place en première position, suivi par Stephen Harper et Thomas Muclair sur la 3ème marche du podium :

Canadian Elections Google Trend

Il est également très intéressant de voir comment la tendance sur les volumes de recherche des 30 derniers jours est similaire aux sondages :

CBC Poll Tracker

On peut même se demander pourquoi ils dépensent autant d’argent auprès des instituts de sondages alors que l’on trouve les mêmes informations sur Google Trends, et ce, gratuitement.

En dehors des traditionnelles analyses politiques et sources d’actualités, les sites internet des partis politiques sont aujourd’hui indispensables pour aider les électeurs dans leur prise de décision.

Dans cette optique, nous avons voulu savoir où les Canadiens posent leur regard quand ils arrivent sur l’un de ces sites. Le suivi des mouvements oculaires peut nous fournir un aperçu très intéressant des différentes approches et révéler des différences entre les hommes et les femmes.

Merci à la technologie « eye-tracking » du Lab Mediative, grâce à laquelle nous avons pu plonger dans le subconscient de nos panelistes et ainsi comprendre quels éléments des pages ont attiré l’attention, la cognition et les émotions.

Pour ce test, nous avons demandé à un échantillon composé de 10 personnes (5 hommes et 5 femmes) de visiter les sites internet des 5 principaux partis politiques (Libéraux, Conservateurs, NPD, Bloc et le Parti Vert), et de chercher l’information qui leur semble importante en tant qu’électeurs Canadiens.

La distribution des fixations

La carte de chaleur générée par le eye-tracking est un excellent moyen de visualiser rapidement les zones d’une page attirant le regard.

Pour le Parti Conservateur, les femmes passent plus de temps à regarder le portrait de famille, tandis que les hommes se concentrent sur les titres en bas de page :

Conservative Party Heat Map

Le temps de la première fixation (TTFF en anglais) est une mesure utilisée pour indiquer le temps qu’il faut à une personne pour focaliser sur un AOI (Area of Interest).

Sur le site des Conservateurs, le bouton « Become a Member » représente un objectif important pour ces derniers. Il aura fallu une moyenne de 4,15 secondes aux femmes pour trouver ce bouton et seulement 1,9 secondes aux hommes.

Pour le NPD, le gros titre au centre de la page attire autant l’attention des hommes que des femmes. Cependant, le « Top 10 » en bas de page est nettement plus populaire auprès des femmes :

NPD Heat Map

Pour les Libéraux, tout le monde focalise sur le portrait de famille de Justin Trudeau, mais les femmes passent clairement plus de temps à le regarder lui…

En termes de temps passé sur des AOI spécifiques, les hommes regardent deux fois plus longtemps que les femmes le bouton « The Platform » et aucun des deux ne regardent le bouton « Donate » :

Liberals Heat Map

Les humains ont une tendance naturelle à suivre le regard des autres, et ce, depuis la naissance. Les Libéraux ont bien compris cela et influencent le subconscient des visiteurs puisque l’on voit très clairement que les hommes, comme les femmes suivent le regard de Justin Trudeau.

Pour le Bloc, le titre géant placé en plein milieu de la page attire toute l’attention. Toutefois, les hommes se concentrent aussi sur le bouton « Faites un don », ainsi que sur le logo.

The Bloc Heat Map

Pour le Parti Vert, les femmes ont tendance à se focaliser sur le visage d’Elisabeth May et prennent le temps de lire la citation située en bas à gauche de la page. Les hommes quant à eux semblent très intrigués par le logo.

Green Party Heat Map

Le bouton “Promesse de vote” attire le regard des femmes au bout de 3,8 secondes en moyenne, alors que les hommes attendent presque 9 secondes pour le voir.

En résumé, selon les résultats de notre étude, il semblerait que Justin Trudeau est très populaire auprès de la gente féminine. L’adhésion au Parti Conservateur est plus attrayante pour les hommes et la mise en page du Bloc semble semer la confusion. Le NPD quant à lui, semble susciter une émotion neutre, tandis que le Parti Vert attire plus le regard des femmes.

Blague à part, n’oubliez pas de voter et laissons la démocratie l’emporter !

La version originale de cette article a été écrite par Hicham Damahi.

Caroline Ventezou on linkedin
Caroline Ventezou
Caroline has been evolving in the digital marketing field for many years. Before she joined Mediative's team in Montreal as Senior SEO Strategist, Caroline worked in different domains such as PPC, social media and content creation.
She gained experience working for global companies, especially in the automotive industry, or for national brands (in tourism, banks, retail,...).
As a geek and open-minded person, she loves to discover new fields of expertise that can broaden her abilities. Her last project focuses on learning different computer codes.